• LinkedIn Social Icon

         contact@bylude.com

       06 88 56 54 62

L'OBSERVATOIRE DU

RETOUR DES TENDANCES

S'INSPIRER DU PASSÉ POUR ANTICIPER LE FUTUR

NOTRE VISION

- Le retour des tendances :

Un cycle déjà stocké dans nos mémoires.

La chronologie du retour des tendances n'est pas un hasard. Elle est gérée par le cerveau depuis la mémoire implicite (dans sa dimension émotionnelle et affective, qui est inconsciente et qui agit dès les périodes les plus précoces de l'existence). On ne peut donc ni imaginer ni influencer le retour des tendances, seulement l'imiter.

- Homéostasie :

L'équilibre intérieur qui nous veut du bien.

Les interactions entre l'environnement et l'individu modifient le sentiment d'équilibre intérieur de ces derniers. Afin de rétablir cet équilibre, des mécanismes physiologiques, psychiques et cognitifs sont constamment mobilisés et s'appuient sur des caractéristiques extérieures considérées comme rassurantes pour mener à bien leur objectif. Les tendances sont l'une d'elles.

- Psychéthique® :

Littéralement, qui prend soin du psychisme.

Puisque les préférences collectives ont pour fonction d'aider au maintien de l'homéostasie, nous prônons une prospective des besoins de demain qui respecte l'écosystème psychique.

- kēla® :

L'algorithme qui anticipe le retour des tendances.

Les tendances tout comme leur récurrence dans le temps ont été créées dans l'inconscient et stockées dans la mémoire implicite. Nous avons développé l'application kēla®, un algorithme qui permet de connaître les années passées, actuelles et futures au cours desquelles reviennent les mêmes tendances.

LES 5 POINTS DE LA PROSPECTIVE TRANSITIONNELLE®

La prospective transitionnelle® est inspirée des phénomènes transitionnels de Donald Woods Winnicott, qui désignent l'aire intermédiaire entre le subjectif et ce qui est objectivement perçu, entre le rêve et la réalité en quelque sorte, où ce ne sont pas tant l'objet ou l'événement eux-mêmes qui importent mais l'utilisation qu'on en fait pour garder intacte l'homéostasie.

La prospective transitionnelle® est une méthode d'anticipation des tendances qui considère ces dernières comme des phénomènes transitionnels : ce ne sont pas tant le vêtement, l'objet ou l'espace à la mode eux-mêmes qui comptent que la manière dont on les fait contribuer au maintien de notre bien-être.

La prospective transitionnelle® s'articule autour de cinq points :

- L'inconscient :

L'origine des tendances est à situer dans l'inconscient, elles sont donc déjà enregistrées dans la mémoire implicite, d'où elles influencent nos préférences collectives.

- L'homéostasie :

Les tendances permettent de garder intact le bien-être, c'est là leur fonction principale. Leur existence n'est donc pas un hasard mais doit être pensée comme un soin au service de nos états émotionnels.

 

- Le biphasage du paradis narcissique perdu® :

Les tendances n'ont pas toujours été celles qu'on connaît, dans un premier temps (les premières années de la vie), elles avaient la forme d'une quête de toute-puissance narcissique. Les tendances sont donc la version sublimée, socialement valorisée de la quête de plénitude absolue.

 

- Le holding de D. W. Winnicott : 

Les tendances sont des patterns de formes, armatures ou contours rassurants dont le rôle est de soutenir et de contenir nos émotions. Elles sont des fondations parmi d'autres sur lesquelles nous nous reposons pour rétablir sans cesse notre équilibre intérieur.

- Le système de récompense :

Notre cerveau a non seulement mémorisé des patterns de tendances rassurants (cinq en tout) mais aussi le moment et la durée précise d'obtention de la récompense anticipée (à savoir rétablir l'homéostasie). En d'autres termes, le cerveau sait à l'avance quand le bien-être sera défaillant et pour prévenir cette défaillance, il recherche déjà dans l'environnement les patterns dont il a besoin. Pour anticiper le retour des tendances, il faut donc se calquer sur le temps du cerveau, à savoir le temps psychique.